Travailleuses, travailleurs ! Représentations des mondes agricoles

A voir jusqu’au 15 octobre 2021 au Musée Stella Matutina dans le cadre de l’exposition Résonances – Le Louvre à La Réunion

A noter pour les visiteurs : l’accès au musée se fait dorénavant par l’entrée située près du parking NORD (à proximité du FRAC)

Pour savoir où se situe le parking NORD du musée Stella Matutina cliquez ici :
 Parking NORD

Quand un musée d’art et de civilisation et un musée de société se rencontrent, comment parviennent-ils à faire dialoguer leurs collections ? 

Le Louvre et Stella Matutina, avec les approches scientifiques qui leur sont propres, s’emparent du thème du travail des hommes et de la vie rurale. Ce contraste entre la représentation artistique et l’approche sociétale peut sembler saisissant mais traduit la richesse culturelle du patrimoine dans sa diversité. 

Le musée du Louvre prête au musée Stella Matutina 62 dessins illustrant le travail et la vie prolétaire dans l’Europe de l’Ancien Régime. Ces dessins qui sont mis en résonance avec les collections du musée Stella Matutina permettent d’évoquer la petite histoire de La Réunion dans l’Histoire de France et de mettre en lumière les décalages sociétaux et chronologiques rencontrés dans les colonies. 

Le parcours se structure autour du travail de la terre à La Réunion et en Europe, de sa représentation par des images (dessins, lithographies, photographies…) et des objets (outils, machine…) balayant une période allant du XVIIe au XXe siècle, et étendue au XXIe siècle dans les dispositifs de médiation. 

Agnès Jean-Jacques, attachée de conservation du patrimoine et responsable des collections du musée Stella Matutina.

Loran Hoarau, co-commissaire d’exposition.

MUSÉE STELLA MATUTINA 

  • Du mardi au dimanche de 9h30 à 17h00 (Fermeture de la billetterie à 16h00).
  • Tarif plein : 2€ 
  • Gratuit : -10 ans et scolaires 
  • Un billet acheté pour l’exposition Travailleuses, travailleurs au musée Stella Matutina, donne accès à un billet gratuit pour l’autre exposition De l’utile à l’agréable, l’art de vivre au XVIIIe siècle à la Villa MADOI (hors visite de l’exposition permanente du musée Stella Matutina). 
  • Visites guidées (tarif en supplément des droits d’entrée de l’exposition) :
    – Le week-end, sauf jours fériés : GRATUITES sur réservation (groupe de 10 personnes max) – le samedi à 14h et le dimanche 10h et 14h.
    – En semaine : 1€ par personne sur réservation (groupe de 10 personnes max, avec un minimum de 5 personnes).
    Réservation par mail à stella.reservations@museesreunion.re

L’EXPOSITION POUR LES SCOLAIRES

Réservez votre visite scolaire : stella.reservations@museesreunion.re

  • Visite du Musée Stella Matutina + visite guidée de l’exposition Résonances, Le Louvre à La Réunion : 2€/élève

  •  Visite libre de l’exposition Résonances, Le Louvre à La Réunion : gratuit

  •  Visite guidée de l’exposition Résonances, Le Louvre à La Réunion : 20€ / groupe de 15 

LE MOT DE L’ATTACHÉE DE CONSERVATION DU PATRIMOINE

Concevoir cette exposition a été un défi intellectuel dès le départ. Stella Matutina est un musée consacré à la fois au patrimoine scientifique et technique, et à la société de l’île de La Réunion. Son propos comme ses collections sont très éloignés de ceux du Louvre, figure de proue des musées de beaux arts et de civilisation. Imaginer une exposition où ces deux univers tellement différents sont mis en relation pour raconter une histoire commune n’avait rien d’une évidence. A travers une thématique partagée, celle du travail de la terre et de la représentation du monde rural, nous avons cherché à confronter des points de vue : celui des artistes et celui des Réunionnais, chacun d’eux étant témoin, à son époque, de l’évolution de sa propre société.

Il était aussi primordial de faire en sorte que les collections de notre musée soient aussi bien mises en valeur que celles du Louvre, dans une scénographie qui révélerait autant la qualité des œuvres d’art prêtées que la richesse du patrimoine matériel et iconographique réunionnais. 

C’est avec ces enjeux en tête et aussi grâce un formidable travail d’équipe que nous avons construit le propos de cette exposition. J’espère que nous sommes parvenus à créer quelque chose qui aura du sens pour le public. 

Agnès JEAN-JACQUES, attachée de conservation du patrimoine et co-commissaire de l’exposition

Découvrez toute la série vidéo « FOCUS SUR UNE OEUVRE »